C'était dans nos flash-infos :

 

- Da non molto, il 18 ottobre 2022, a Genova e all'età di 80 anni, ci ha lasciato... Franco Gatti, componente del celeberrimo ed amatissimo gruppo de "I Ricchi e Poveri". Grande tristezza per tutti noi italiani e non solo! Franco Gatti faisait partie du groupe de chanteurs mythique "Les riches et (les) pauvres", selon traduction... Après avoir quitté le groupe suite à la tragique disparition de son fils adolescent, cette personnalité aussi sympathique que discrète nous quitte tout court aujourd'hui, après une période où il avait accepté de rechanter avec ses collègues et amis, la blonde Marina Occhiena (qui avait d'abord abandonné la formation pour revenir en force dernièrement, reconstituant le quatuor), Angelo Sotgiu et Angela Brambati, ou la brune/brunetta dei "Ricchi e Poveri", selon affectueuse appellation du public. Un public dépassant largement les frontières italiennes, succès international oblige. Pour ne citer qu'un seul titre, les auditeurs français connaissent d'abord "Sarà perché ti amo", "Sans doute, c'est parce que je t'aime". Dans l'attente que "Culture & Santé" revienne, dans ses Canzoni & Chansons, vers ces protagonistes à la voix et au charisme uniques, souhaitez-vous peut-être écouter leur récent pot pourri festivalier (aussi historique qu'émouvant pour l'enthousiasme qu'il provoque à l'Ariston... juste avant déchaînement de la première vague Covid !) ? Ou encore cet autre cocktail de morceaux, tous aussi entraînants (et/ou plus mélodieux), que bien pensés/composés jusqu'à la moindre strophe et au moindre vers (épousant par ailleurs répétition et facilité d'écoute ou "orecchiabilità") ? Comme toujours, cliquez sur nos liens pour cela... si possible sans zapper nos suggestions : "Come vorrei" et "Cosa sei".
Buon ascolto a voi, ricordando Franco... 

 

Ricchi e poveri sanremo
À droite sur cette image (a destra sulla foto), Franco Gatti
("Ricchi e Poveri", Sanremo 2020, la reunion : à nouveau à quatre,
di nuovo in quattro...).

 

 

Ritorno al sommario - Retour au sommaire

 

pag.12